• The Underbelly project ou le ventre d'une station de métro...

    THE UNDERBELLY PROJECT...

     

    Depuis quelques jours, les informations sur The Underbelly Project sont publiques, mais l'emplacement exact est encore un mystère. Un secret bien gardé pendant plus d'un an, période dans laquelle une centaine d'artistes urbains ont été invité à peindre dans une station de métro oubliée de la ville new yorkaise.
    Ce projet de galerie dans les entrailles de la ville a attiré toute notre attention.

     



    Sans aucune autorisation, c'est dans cet endroit spectaculaire que les artistes ont investit ces tunnels souterrains avec leur lampe de poche. Quelques privilégiés ont eu la chance de pouvoir témoigner de cette exposition très privée. C'est le cas de Luna Park et RJ

     



    Vous pouvez également voir la vidéo qui rend compte des peintures et autres installations qui ont envahie les longues allées du ventre de New York.

     


    Les participants : Mark Jenkins, Faile, Swoon, Anthony Lister, L’Atlas, Jeff Soto, Flower Guy, 1010, Skewville, She One, Revok, Roa, WK Interact, Remi/Rough, M-City, Dan Witz, Flying Fortress, The London Police, Ripo, Know Hope, Surge, Gaia, Stormie, Trustocorp, El Tono, Lucy McLauchlan, Ethos, et beaucoup d'autres.

     

    Sources : The Graffiti Art Magazine


    A l'heure actuelle, il est difficile de trouver plus d'informations sur ce projet dont le lieu de réalisation demeure secret.... La seule certitude est qu'il s'agit d'une vieille station de métro de la ville de New York...


    Plus d'infos sur le site officiel (qui se complète au file du temps) : The Underbelly Project

     

    Une autre visite d'une station de métro désaffectée de NY....

     

     

    Le monde des graffitis à NY....

     


    Ce qu'on aurait pu faire chez nous ! Ce qu'on pourrait encore faire .... ?

    Un tel projet est-il envisageable chez nous ? C'est une bonne question qui mérite réflexion mais la première question est de savoir si on peut encore trouver des lieus dans lesquel réaliser une telle démarche.... Je pense que ce genre d'exploit ne peut-être que temporaire dans notre pays car on n'hésite pas à vite démolir ce genre d'endroits quitte à laisser un terrain en friche... Il faut pas se faire de fausse idées et se créer de faux espoirs. L'art contemporain est un sujet délicat à traiter en Suisse. Nous, on le met en boîte de conserve dans des musée car ce qui vit nous fait peur.... C'est aussi vrai que c'est peur de l'art vivant est liée aux squats et à leur population qui à tendance à faire peur et à créer des fausses idées...

    La bonne question à poser est : "Veut-on laisser la place à la culture urbaine ?"

     


     

     

     

     

    Soror Dolorosa - Crystal lane "Official live"

     

     


     

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :