• Liberté...

    La pluie tombait à flot,

    Sous son manteau l'artiste était,

    Comme un îlot,

    Au milieu d'un monde inconnu.

     

    Mais il savait que le calme revenu,

    Il serait de nouveau perdu dans sa passion.

    Même si elle était éphémère,

    Il s'en fichait, il aurait quand même vécu comme il voulait.

     

    Il était heureux de la vie qu'il menait,

    Même si elle n'était pas gaie du tout,

    Il était libre de faire ce qu'il voulait.

    Personne ne l'obligeait à resté là où il ne le désirait pas.

     

    Et rien ne le sauverait de la mort,

    Qui l'attendait au coin du chemin.

    Même si ce jour était demain,

    Cela ne lui ferait rien.

     

    Il avait vu tout ce qui était à voir,

    Et il n'attendait plus rien de la vie.

     

    Il aurait gardé sa liberté,

    Dont il se vantait tant.

    Il y tenait tellement qu'il était mort pour elle....

     

    Texte de The Dark-street Art, 1994

     



  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :